C'est grâce à l'école que j'ai découvert le théâtre, qui allait très vite, pour moi, devenir le fil rouge de ma vie.

J'avais neuf ans, et je jouais le rôle -que je jugeais dramatique-, d'une petite fille seule et qui vole pour survivre. Le public éclatait de rire à chacune de mes répliques. Non seulement je découvrais la scène mais aussi le "don" de faire rire.Mais i y a quelque chose de plus incroyable qui m'est arrivé par le biais du théâtre : c'est le sentiment d'universalité et de légitimité acquise pour toujours.

En effet d'origine belgo-algérienne, je me sentais "étrangère". Soudain j'ai découvert un espace qui était mien et dont le langage était sans frontières."

La question du savoir"serait bien aussi la question de l'éveil necéssaire à l'appréhension de toute connaissance.

Ainsi chaque année, Akhenaton travaille avec les écoles, soit par le biais d' animations scolaires autour des spectacles, soit par des ateliers pratiques afin de "transmettre ", partager, un savoir.                                                                                                            ZIdani.

Au delà de la création de 3 spectacles autour de l'école, Akhenaton et Zidani ont donnés des animations dans de nombreuses écoles ou structures scolaires.

  • Créations de dossier pédagogique autour de

de "Moudawana for ever", "Quiche toujours",

  • Ateliers  de théâtre à:  Bejaia et l'Ismass

( école supérieure de théâtre ) à Alger ,

l'association de femmes de Dar Al Amal,

à Out of the Box.

  • Création d'un documentaire " La question du savoir" avec l'athénée Leon Lepage et la Ville de Bruxelles ( 2007).

  • Depuis 2010 création d'un spectacle " les dirlos en folies" joué par les directeurs du fondamental de la ville de Bruxelles et présentés à leur élèves de 6 ème année et organisation de la représentation au Cirque Royal de Bruxelles ou Palais 12

Photos